Olga Boldyreff & Jean Roulland

Olga Boldyreff et Jean RoullandJ’ai bien aimé l’exposition d’Olga Boldyreff, artiste nantaise d’origine russe, présentée au musée des Beaux-Arts et de la dentelle de Calais. Intitulée « Voyages et autres investigations », cette exposition présente des oeuvres où le textile est très présent, notamment sous forme de réalisations au crochet (les robes géantes de la photo) ,de tricotin ou de broderies.
Par ailleurs, en visitant le musée qui est très agréable et comporte des oeuvres très intéressantes, mon attention a été retenue par un pastel d’une grande force d’un sculpteur de la région nommé Jean Roulland (Le pastel en question n’est pas celui qui est figuré ici). Pour avoir un aperçu de son travail, rendez-vous sur son site personnel.

4 commentaires pour “Olga Boldyreff & Jean Roulland”

  1. Le 09/05/2008 à 22:24 emma'sfamily a écrit :

    je dois aller voir l’expo au musée de calais avec ma fille et j’espère y aller ce week end, elle a l’air sympa je pense.
    Les oeures de Roulland sont il est vrai trés interressante, c’est un copain quant j’avais 15 ans qui me l’a fait découvrir, elles sont d’une expression trés troublante. Je découvre ton blog et m’en vais le parcourir de suite.
    Emma’sfamiy

  2. Le 12/05/2008 à 8:11 helened a écrit :

    L’exposition est bien faite car pas trop grande, avec des oeuvres abordables, diversifiées et aux techniques originales. Je pense qu’elle peut intéresser des publics de touts les âges.

  3. Le 19/07/2008 à 0:43 CE a écrit :

    Ce pastel de Jean Roulland fait partie d’une série réalisée à l’occasion de la commande de la ville de Lille pour la  » Statue du Cardinal Liénard » bronze qui a été érigée à Lille dans le petit square a coté de l’hospice Contesse. Ces oeuvres ont fait scandale à l’époque, car elles ne correspondaient pas à l’idée classique que l’on peut se faire d’un prélat…, Mais pour Jean, fasciné par la religion qui l’attire et qu’il repousse à la fois, le sujet était un prétexte a une évocation du bien et du mal, (a travers un homme puissant et enraciné dans la terre du Nord). Ainsi sur ce pastel l’homme d’église est traité avec une grande brutalité évoquant un corbeau ou un oiseau de proie. On observera sur le bronze que la dualité entre le bien et le mal s’exprime, avec une face et un coté du visage grimaçant, et l’autre plus patenotre, presque rigolard. Malheureusement la statue est disposée le dos a la grille et on ne peut l’observer de dos, dommage car vue de derrière elle ressemble à un menhir, évoquant la puissance et la force enracinée dans le sol

  4. Le 14/02/2009 à 12:58 Galerie Stanislas Bourgain a écrit :

    Olga Boldyreff présentera le deuxième volet de « Voyages et autres investigations » du 7 mars au 18 avril 2009 à la galerie Stanislas Bourgain à Paris.

    Vernissage le 7 mars 2009 17h-21h.

    Lectures de poésies russes et d’extraits de l’oeuvre de Nicolas Gogol les 21 mars et 4 avril 2009.

    Lieu: Galerie Stanislas Bourgain
    48 rue Chapon F75003 Paris